Quand l'occasion se présente, l'Homme et ses Condisciples du Vin se délectent d'une petite dégustation à l'aveugle, approuvant d'un oeil avisé - et non aviné - la robe du liquide dans un verre en forme de poire, et goûtant le breuvage en grimaçant pour finalement déclarer que c'est "pas mauvais"... et de chercher d'où peut bien venir cette boisson... Il y en a toujours un sur les trois condisciples qui est au courant, vu que c'est lui qui a choisi sa bouteille. C'est celui-là qui met du papier aluminium autour de la bouteille, pour cacher l'étiquette.

Et le papier alu, c'est pas gracieux, ça manque de classe, ça fait négligé. L'Homme a donc opté pour le cache-bouteille joli, et m'a convaincue de l'utilité élargie - à tous les non goûteurs de vin comme moi - de l'objet puisque on peut toujours cacher une bouteille d'eau moche ou décorer un vase avec.

Et comme par hasard, j'avais justement du tissu enduit facile à nettoyer. Héhé, quel opportuniste, cet Homme-là !

P9213429

P9213431

P9213422

P9213430

Trois prototypes en liberty enduit se fermant avec de la ficelle - en vente ici. L'Homme se voit déjà vendre des tonnes de caches-bouteilles pour Noël... mmmh, pourquoi pas ?

Sinon, le déménagement est plus que tout à l'ordre du jour, je fais du tri, je range, et j'essaie de faire un petit-vide grenier... cliquez sur le bouton dans la colonne de droite, il y a peut-être des petits bidules qui vous intéresseront... et le reste du temps ? Je prépare ma nouvelle vie là-bas, avec peut-être un nouveau travail, qui sait... en tout cas de nouvelles rencontres !